joyeux-noel

Joyeux Noël !

Les fêtes de fin d’année sont là. Certains les attendent avec impatience et les autres avec crainte voire même avec angoisse. Souvent, dans ces moments, nous essayons de retrouver une part de notre enfance, une recherche de magie et d’émerveillement. Les repas de famille tournent parfois aux règlements de compte loin de la fameuse « trêve des confiseurs ». Ou c’est la solitude qui nous pèse plus encore que d’habitude. Quelle drôle de période tout de même ! Nous nous accrochons au regard brillant et écarquillé des plus petits en essayant d’oublier les regards de terreur des enfants d’Alep ou d’ailleurs. L’abondance des vitrines, de la nourriture, de la richesse étalée rend le dénuement et la pauvreté encore plus criant et plus cruel. Période d’excès et de contraste....
Et pourtant et malgré tout, vivons ces moments le plus joyeusement possible !

Toute l’équipe d’AS-CO vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !
Françoise, Aspacia et Matthieu

Un conte de Noël pour enfant parmi tant d’autres : «  Rudolf, le renne au nez rouge »

« Il était une fois un joli renne qui était mort de froid. Le pauvre petit renne se nommait Rudolf et il avait un joli nez rouge. La mère de Rudolf était décédée car un chasseur l'avait abattue. Rudolf était très peiné de sa malchance, il s'était donc réfugié dans la forêt. De là, le petit renne s'est dit qu'il allait avoir de la peine tranquille et sans que ses amis lui posent sans arrêt des questions. Il avait besoin d'être seul.
Quelques jours plus tard, un ange descendit du ciel et rejoignit Rudolf. Il lui demanda pourquoi il était seul dans la forêt en plein hiver et surtout pourquoi il pleurait. Rudolf lui dit tout ce qu'il avait dans le coeur et curieusement il se rendit compte que ça lui faisait du bien. Tout en lui disant tout, il pleurait. L'ange l'écouta avec beaucoup d'attention.
Quand Rudolf eut fini de dire ce qui avait à dire, l'ange lui dit qu'il connaissait un homme qui pourrait l'aider à surmonter sa peine. Et surtout à quitter la forêt glacée. Rudolf, se disant qu'il n'avait rien à perdre accepta de suivre l'ange. L'ange, du nom de Véronique, amena Rudolf chez le père Noël. Véronique expliqua l'histoire de Rudolf au Père Noël et il accepta de le prendre sous son aile. Il commença par lui donner à manger car Rudolf avait terriblement faim.
Le Père Noël lui présenta ses autres rennes tous dans le même état que lui. Par la suite, le père Noël lui demanda si il accepterait de tirer son chariot avec ses nouveaux amis. Rudolf accepta sur le champ.
Le Père noël remarqua cependant le joli petit nez rouge du renne et se dit que ce serait bien que Rudolf soit le premier renne du chariot du père Noël.
Depuis ce temps, cela fait déjà plusieurs années, Rudolf devint le renne du père Noël et dirige fièrement le chariot du père noël. »