et-si-nous-faisions-une-cure-d-elevation

Et si nous faisions une cure "d'élévation" ?

Selon Ilios Kotsou « Être témoins d’actes de courage, de bonté ou de générosité nous inspire et nous fait du bien ».
Nous avons tous fait cette expérience, souvent ponctuelle, à un moment ou à un autre. En ces moments si troublés, si incertains, faits de doutes, de rumeurs, de règlements de compte… Comment ne pas sombrer dans la morosité, le pessimisme ?
Comment cultiver ces moments de grâce ?
Dans cette sinistrose ambiante, où trouver ces actes de courage, de bonté, de générosité ? Peut-être en regardant autour de nous dans les petits actes de tous les jours.
En regardant bien, nous nous rendons compte que les vrais héros, les généreux se trouvent parmi nous dans notre quotidien. Ils ne sont pas virtuels (eux), ils existent bien. Apprenons à bien regarder, à voir autrement. Bonne chasse !
Françoise Sax

Ilios Kotsou, chercheur en psychologie positive, nous propose de cultiver cette « émotion d’élévation ».

« Se comporter de manière généreuse et altruiste fait du bien »
Nous l’avons toutes et tous déjà expérimenté un jour. Ce que l’on ignore généralement, c’est que le simple fait d’être témoins d’actes de courage, de bonté ou de générosité a un impact positif très important. Cela déclenche en nous ce que l’on appelle une « émotion d’élévation ». Nous nous sentons grandis par ce que nous venons de voir et qui fait appel au meilleur de nous-mêmes. De nombreuses études scientifiques* ont été menées sur cette émotion. Elles ont montré qu’elle inspirait l’optimisme, nous donnait envie de nous comporter mieux, et nous incitait à poser à notre tour des actes altruistes et positifs.

Comment cultiver différentes manières de ressentir l’émotion de l’élévation?
La meilleure est sans doute d’être ouverts à ce qui se passe autour de vous, attentifs aux actes de bonté et de générosité, et d’observer votre ressenti. Vous pouvez également lire des histoires inspirantes – des biographies de personnes comme Nelson Mandela ou Gandhi, des récits de dépassement individuel. Essayez en outre de vous focaliser sur la beauté, dans toutes ses manifestations – l’art ou la nature. Voici quelques questions pour vous guider : de quel(s) acte(s) de bonté avez-vous été témoins aujourd’hui ? Quelles sont les personnes et les comportements qui vous inspirent ? Quels sont les paysages ou les œuvres qui vous touchent ? Vous pouvez vous munir d’un cahier et noter chaque jour une expérience ayant provoqué une émotion d’élévation.

Témoignage - Gérard, 43 ans, commerçant
« Je suis socialement impliqué, mais je me suis rendu compte que je commençais à devenir amer et négatif. À force de ne lire que des mauvaises nouvelles, j’ai pris un coup au moral. J’ai alors décidé de faire une “cure d’élévation”. Pendant trois semaines, je me suis concocté un programme de lectures, de rencontres et de visites inspirantes. Cela m’a redonné de l’énergie, a confirmé mon penchant altruiste et m’a également encouragé à participer de manière plus concrète à un monde meilleur. Je me suis investi dans un mouvement citoyen apolitique et dans une école active et citoyenne. Redevenu actif, je me sens plus utile et heureux. » 

*The Journal of Positive Psychology, 2016.